RThPh 144 (2012/II), P. 119-140

Frédéric MOINAT
L’Eidétique et la question de l’objectivité des valeurs chez Max Scheler

Résumé
Scheler est connu dans l’éthique philosophique pour avoir soutenu que les valeurs ont une existence objective indépendante de la subjectivité des préférences individuelles. Cet article vise à montrer que, si l’on peut considérer les valeurs comme des essences objectives, ces dernières restent enchevêtrées avec la réalité empirique. Ce qui implique finalement que les valeurs guident notre agir, mais qu’elles ne constituent pas des repères transparents et absolus, qui nous ôteraient toute marge de manoeuvre et toute initiative propre.

F. MOINAT, The eidetic and the objectivity of values in Max Scheler, RThPh 2012/II, p. 119-140.
Scheler is known in ethical philosophy for having maintained that values have objective existence, independently of the subjectivity of individual preferences. This article sets out to show that, if we can consider values as objective essences, these are entangled in empirical reality; which implies, finally, that values guide our acts, but they do not constitute transparent and absolute reference points, otherwise, there could be no leeway or individual initiative.