RThPh 2008/II-III, p. 145-160.

Christophe PISTEUR
L’éthique minimale de Ruwen Ogien : de l’éthique à l’esthétique ?

Résumé
L’éthique aujourd’hui de Ruwen Ogien se présente comme une invitation à penser la morale autrement, dans la perspective de l’opposition entre un maximalisme et un minimalisme moraux. Le présent article tente de montrer que le remède fondamental au maximalisme moral n’est pas seulement un minimalisme moral, mais, en quelque sorte, une «sortie» de la morale. Les trois principes moraux de Ruwen Ogien semblent en effet être au service d’une intuition fondamentale plus proche d’un niveau esthétique que moral, à savoir : nous sommes uniques, incomparables – comme les oeuvres d’art – et c’est cette singularité qu’il s’agit de préserver. Ce faisant, Ruwen Ogien modifie profondément le sens du discours moral, ainsi que les prétentions de la raison, y compris dans son usage pratique.

C. Pisteur, From ethics to esthetics?, RThPh 2008/II-III, p. 145-160.
Ruwen Ogien’s L’éthique aujourd’hui is an invitation to think morals in a new way, through the opposition between a maximalist and a minimalist morality. This paper aims to show that the fundamental remedy to moral maximalism is not just moral minimalism, but a sort of “exit” from moralism. Ruwen Ogien’s three moral principles seem to serve a fundamental intuition to be found more on an aesthetic level than on a moral one; to wit, we are unique, incomparable – like works of art – and this singularity must be protected. Thus, Ruwen Ogien deeply modifies the meaning of moral discourse – also in its practical function – as well as the pretensions of reason.