JEAN KAEMPFER, PHILIPPE BORGEAUD, PHILIPPE GROSOS, GHISLAIN WATERLOT

Résumé
Chacun des quatre auteurs revient ici, successivement, sur les réponses données par Pierre Gisel. Jean Kaempfer pour s’accorder au mixte entre adhésion impliquée et distance savante, tout en soulignant qu’en littérature le caractère de fiction est reconnu, et pour se demander si la théologie le peut sans se perdre comme théologie. Philippe Borgeaud pour souligner à nouveau la nécessité du décentrage et de la comparaison, avant de bien marquer la particularité heureuse de la discipline et des pratiques qui sont celles de l’historien des religions. Philippe Grosos redit ensuite la difficulté à lier anthropologie et
pratiques socio-culturelles d’une part, le croire inscrit au coeur des croyances de l’autre. Ghislain Waterlot revient enfin sur la théologie en ce qu’elle serait un champ propre et poursuit le dialogue à propos d’universalité et particularité.