RThPh 2008/II-III, p. 233-246.

Samia HURST
Exigences et ébauches d’une éthique minimaliste dans la pratique clinique

Résumé
L’éthique clinique semble être une parfaite candidate pour une version de l’éthique maximaliste, du moins selon l’usage courant du terme. Cet article a pour but d’éclairer les implications, et parfois surtout l’absence d’implications, de l’éthique «minimaliste» de Ruwen Ogien si elle devait être appliquée aux difficultés éthiques survenant dans la pratique clinique. Les craintes que pourrait susciter à première vue une telle application sont infondées. De plus, par certains aspects, l’application de l’éthique de Ruwen Ogien représenterait une exigence forte – tout sauf minimaliste au sens courant du terme. Si ces aspects sont minoritaires c’est que L’éthique aujourd’hui n’aborde simplement pas, ou alors sous forme d’ébauches uniquement, les noeuds des difficultés éthiques rencontrées dans la pratique clinique.

S. Hurst, Requirements and outlines of mininalist ethics in clinical practice, RThPh 2008/II-III, p. 233-246.
Clinical ethics would seem to be the perfect candidate for some version of maximalism, at least according to the standard use of the term. This article tries to throw light on the implications, sometimes rather the lack of implications, of Ruwen Ogien’s “minimalistic ethics”, should it be applied to the ethical difficulties met with in clinical practice. The fears such an application might cause at first glance are unfounded. Moreover, in some aspects, to apply Ruwen Ogien’s ethics would entail strong requirements – everything except minimalist, as it is generally understood. If these aspects are in a minority, that is because “L’éthique aujourd’hui” simply does not approach, or only so in outline, the knots of ethical difficulties current in clinical practice.