PIERRE GISEL
Conclusion : d’un déplacement plus radical

Résumé
Cette conclusion reprend de façon synthétique et prospective la question de ce qui est attaché au théologique. Cela conduit à remettre en perspective, de façon plus accusée, l’histoire occidentale ; à repenser les lieux et les modes de travail sur le religieux aujourd’hui, en lien avec ce qui se modifie de nos sociétés ; à repréciser enfin les conditions institutionnelles de ce travail dans l’Université publique.