RThPh 2008/IV, p. 295-300.

Pieer GISEL
Réponse à Jean Kaempfer

Résumé
Cette réponse commence par reprendre le soupçon de réduction anthropologique, pour en situer la problématique dans une histoire large. Elle se poursuit par un réexamen, problématisant, des différences entre théologie et sciences des religions. Elle continue avec la question de l’agonistique et de la neutralité, avant de conclure sur une proximité avec la littérature.

P. Gisel, In response to J. Kaempfer, RThPh 2008/IV, p. 295-300.
This response starts by picking up the suspicion of anthropological reduction in order to situate the problem in a large history. This is followed by a problematic re-examination of the differences between theology and the science of religions. We continue with the question of agonistics and of neutrality, before concluding on the proximity to literature.