RThPh 2008/II-III, p. 161-170.

Olivier ABEL
Éthique minimale, ou éthique plurielle ?

Résumé
L’auteur se propose de passer l’éthique de Ricoeur au crible du rasoir d’Ogien, afin d’examiner si la pluralité des points de vue éthiques auxquels Ricoeur ne cesse d’emprunter ne viserait pas à rendre compte des limites de toute éthique. Les points de convergence possibles entre les deux auteurs n’occultent nullement ceux de leur divergence : pour Ricoeur, si le sujet moral n’est jamais fixe, ce n’est pas au prix d’une morale éclectique, mais parce que la sagesse n’est jamais accessible hors d’une faiblesse constitutive du sujet, sans cesse exposé aux effets pervers de ses propres choix. Le pluralisme éthique s’en trouve ainsi légitimé.

O. Abel, Minimal ethics or plural ethics, RThPh 2008/II-III, p. 161-170.
The author goes over the ethical theory of Ricoeur with the fine-tooth comb of Ogien’s minimalist approach, showing where they agree and where they diverge. Ricoeur’s anthropology leads to the vision of a vulnerable subject, always exposed to the perverse effects of his own moral choices. Moral pluralism finds here its deepest justification.