RThPh 2007/III, 205-225 p.

Jean Marcel VINCENT
La figure de l’inversion dans le poème Tenebrae de Paul Celan

Résumé
L’usage, dans un contexte liturgique, du poème le plus connu de Paul Celan, Tenebrae, pose problème. Quel «projet de réalité» se déploie-t-il dans ce texte ? Une interprétation est ici proposée qui prend particulièrement en considération l’univers poétique de l’auteur jusqu’en 1957 ainsi que les nombreuses
réminiscences littéraires et spécialement bibliques qui lui permettent d’élaborer un contre-langage. Les étapes préliminaires du poème que nous révèlent les éditions critiques récentes fournissent des pistes précieuses pour affiner le sens de ce poème splendide et mystérieux.

J. M. Vincent, The face of inversion in the poem “Tenebrae” by Paul Celan, RThPh 2007/III, 205-225 p.
The use in a liturgical context of the most well known poem of Paul Celan, Tenebrae, is problematic. What «plan of reality» does he have in this text? The interpretation proposed here takes into particular consideration the poetic universe of the author up until 1957, as well as the numerous literary and specifically biblical reminiscences that permit him to elaborate a counter-language. The preliminary stages of the poem provided by recent critical editions give valuable leads for refining the significance of
this splendid and mysterious poem.