RThPh 2006/II, p. 111-125.

Giacomo COSTA
Le point de vue philosophique de Jeanne Hersch sur les droits de l’homme

Résumé
Je me propose une évaluation du travail effectué par Jeanne Hersch sur les droits de l’homme. A-t-elle tenté de «fonder» les droits, c’est-a-dire, de développer des argumentations contraignantes qui en établissent la validité ? Elle dérive les droits d’une conception normative de la nature humaine, s’appuyant sur la volonté, qui doit être libre, plutôt que sur la raison. Ses «fondements» ne sont pas des argumentations, mais des présupposés anthropologiques. Elle tente d’expliquer les échecs des droits de l’homme par une analyse de leur tendance naturelle à se multiplier, se différencier, s’opposer l’un à l’autre.

G. Costa, Jeanne Hersch’s philosophical point of view on human rights, RThPh 2006/II, p. 111-125.
My purpose here is to give an appreciation of Jeanne Hersch’s work on human rights. Does she try to provide them with a rational foundation, i.e., to show compelling arguments for their validity ? She derives rights from a normative conception of human nature, stressing the freedom of will over reason. Her « foundations » turn out to be anthropological presuppositions rather than rational arguments. She tries to explain recurrent defeats of human rights causes as being a consequence of their inner tendency to multiply and differentiate between and oppose each another.