RThPh 2005/IV, p. 359-373.
Bernhard Waldenfels
La phénoménologie entre pathos et réponse

Résumé
L’auteur propose ici une remise en question de l’intentionnalité phénoménologique, qui prend néanmoins celle-ci comme point de départ. Il s’agit d’orienter l’analyse du sens des phénomènes vers la prise en compte d’une dimension pathique qui les conditionne. Ce qui nous arrive ou nous affecte ne se laisse pas réduire à des horizons préalables. Ne serait-ce que parce que nous y avons toujours déjà répondu. Entre pathos et réponse, il y a un écart irréductible qui se traduit comme diastase temporelle et productive. L’auteur en appelle alors à une “réduction responsive” qui reconduit tout sens vers ce à quoi il répond. En conclusion, il évoque quelques-uns des domaines dans lesquels une telle révision pathique et responsive de la phénoménologie pourrait faire valoir sa pertinence : la bioéthique, l’élaboration historique de la mémoire et le rapport à l’étranger.

B. WALDENFELS, Phenomenology between pathos and response, RThPh 2005/IV, p. 359-373.
Here the writer calls into question phenomenological intentionality, while taking it nevertheless as a starting point. This means orientating the analysis of the meaning of phenomena toward the taking into account of a pathic dimension which conditions them. What happens to us or affects us cannot be reduced to previous horizons. Not even if we have always already responded. Between pathos and response, there is an irreducible cleft which translates as a temporary and productive diastase. Therefore the writer calls for a “responsive reduction” which guides all meaning toward that to which it responds. In conclusion, he evokes some of the areas in which such a pathic and responsive revision of phenomenology could valorise its pertinence: bioethics, the historical elaboration of memory and the relation to foreignness.