RThPh 2005/IV, p. 329-343.

Bernhard WALDENFELS
L’experience corporelle entre ipséité et altérité

Résumé
Le thème de la dimension corporelle de l’existence est un motif classique de la phénoménologie, qui a fortement mis en évidence l’expérience que nous faisons de notre corps en première personne, soustrayant celui-ci à toute objectivation. L’auteur déplace dans cet article la position phénoménologique en montrant que le corps propre n’est pas seulement une sphère intime et familière, mais comporte des aspects d’étrangeté et d’extériorité. Par lui, je suis exposé à des affections qui m’atteignent au plus profond de moi-même sans qu’elles soient miennes. Par lui, je sens ma vulnérabilité sans laquelle cependant je ne pourrais pas faire l’expérience d’un monde. « Pivot » entre le faire et le pâtir, la nature et la culture, le propre et l’étranger, le corps propre est un thème nodal autour duquel tout questionnement philosophique peut se déployer.

B. WALDENFELS, Bodily experience between self and otherness, RThPh 2005/IV, p. 329-343.
The bodily dimension of existence is a classic theme in phenomenology, which has strongly underlined the experience we have of our body in the first person, removing it from all objectivization. In this article, the author shifts the phenomenological position, showing that the body itself is not only an intimate and familiar sphere, but entails extraneous and exterior aspects also. Through my body, I am exposed to affections which touch me deeply though they are not mine. Through my body, I feel my vulnerability without which, however, I would be incapable of experiencing the world. The pivot between doing and being done to, nature and culture, distinctive features and foreign, the body is a nodal theme around which all philosophical questioning can be spread.