RThPh 2001/III, p. 421-432.

Philippe VENDRlX
La musique et la bible aux XVIIe et XVIIIe siêcles : le cas de la passion selon Saint Jean de Jean-Sébastien Bach
Résumé
La Passion selon saint Jean de Johann Sebastian Bach a suscité des commentaires divers. Certains sont même allés jusqu’à reprocher à l’oeuvre son caractère antisémite. Une analyse de la partition montre qu’en réalité ces reproches ne sont pas musicalement fondés (gestion des choeurs). Ce n’estprécisément que par une analyse musicale détaillée que l’on peut parvenir à percevoir les intentions du compositeur. Celles-ci se manifestent de façon spectaculaire et en relation étroite avec certaines caractéristiques de l’évangile de Jean par le recours à une série d’allusions stylistiques et de similitudes mélodiques.

P. VENDRIX, Music and the Bible in the 17th and 18th c. : as a case study, Bach’s Passion of Saint John, RThPh 2001/III, p. 421-432.
The Passion of Saint John by Johann Sebastian Bach has been the subject of diverse commentaries. Some have gone so far as to reproach the work for its anti-semitic character. An analysis of the score shows that in fact these reproaches are not musically correct (based, for instance, on the arrangement of the chorals). It is only, precisely, by analysing the music in detail that one can perceive the intentions of the composer. These show up spectacularly and in close relationship to certain characteristics of the
Gospel of John, through a series of stylistic allusions and melodic similarities.