RThPh 2001/IV, p. 475-485.
Thierry LAUS
La fin du Christianisme
Désenchantement, déconstruction et démocratie

Résumé
Une interrogation «déconstructive», inspirée ici par Jean-Luc Nancy, vient interroger le travail de Marcel Gauchet sur le devenir de la religion en Occident. Loin d’être seulement négative ou critique, la «déconstruction» se comprend ici comme le geste interminable d’une généalogie de l’Occident et comme une interrogation théologique sur ce que deviennent, pour nous, la croyance religieuse et son rôle social. L’auteur espère esquisser ainsi une fécondation réciproque entre désenchantement du monde et déconstruction du christianisme, et ouvrir des perspectives pour comprendre, tout particulièrement ici, notre situation politique, autour de la question que nous sommes désormais pour nous-mêmes : d’une démocratie encore à venir.

T. Laus, The End of Christianity. Disenchantment, deconstruction and democracy, RThPh 2001/IV, p. 475-485.
A «deconstructive» examination, inspired by Jean-Luc Nancy, is made of the work of Marcel Gauchet concerning the future of religion in the West. Far from being only negative, or critical, «deconstruction» is understood here as the never-ending genealogy of the West and as a theological question of what is to become, for us, religious belief and its role in society. The author hopes thus to describe a fruitful union between disenchantment with the world and the deconstruction of Christianity, and to open perspectives for understanding our own political situation, the question of each man for himself: a democracy still in the making.