RThPh 2001/III, p. 325-342.

Christa HABRICH
La médecine entre Hippocrate et Jésuschrist: Médecins et patients piétistes

Résumé
Le progrès de la science et les transformations de la médecine du XVIe siècle qui en étaient les conséquences, réduisirent la place des concepts traditionnels de la théorie des quatre humeurs en faveur de l’observation scientifique du corps et de ses fonctions. On tenta de sortir de la crise qui en résulta au XV/Ie siècle en établissant de nouvelles théories. D’une part, à travers une hypothèse mécaniste, d’autre part à travers la théorie psychodynamique de George Ernst Stahl. Celle-ci s’associa avec le piétisme, répandu surtout dans les contrées germanophones luthériennes depuis 1680. Elle mena vers une médecine réformée établissant une harmonie entre les principes hippocratiques et l’idée du Christ en tant que médecin.

C. HABRICH, Medicine between Hippocras and Jesus-Christ: physicians and Pietistic patients, RThPh 2001/III, p. 325-342.
The progress of science and therefore the transformations in medicine in the 16th c. reduced the place for traditional concepts of the four humours theory in favour of scientific observation of the body and its functions. To get out of the crisis that this caused in the 17th c, new theories were established; on the one hand, by a mechanistic hypothesis, and on the other, in the psychodynamic theory of George Ernst Stahl. The latter was linked to pietism, which had spread extensively in the Germanic Lutheran
regions since 1680. It led to a reform in medicine establishing harmony between Hippocratic principles and the idea of Christ as physician.